Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Atelier cuir de Françoise

L'Atelier cuir de Françoise

REALISATION D'ARTICLES EN CUIR - BOURRELERIE - MAROQUINERIE

12 Juillet 2008

6 - Panique ; j'ai perdu mon portable

Ouf, je l'ai retrouvé. Je l'avais mis dans ma poche et en conduisant il avait glissé sur le côté du siège. C'est décidé, je vais me faire un étui en cuir.

Si l'élaboration de cet étui vous intéresse, suivez-moi, je vais vous montrer le chemin.

Dans un premier temps, il faut faire un gabarit en bois (genre liteau, aux dimensions du téléphone ; le mien fait 9,5 cm de haut, 4,5 cm de large et 2 cm d'épaisseur.

 
Je coupe 4 bandes de cuir aux dimensions du plan (un pour l'arrière, un second pour le devant et deux pour les côtés). Il ne faut pas oublier de prendre en compte la marge pour les coutures (tout dépend de l'épaisseur du cuir) et l'ajouter aux mesures finales de l'étui.

 

 

 

Puis on coupe le cuir a la forme voulue : arrondi des angles, encoche pour attraper l'appareil, pose des boutons pression.

 

 


Pour accrocher l'étui à la ceinture soit, on fait une patte qui sera cousue sur l'arrière soit on fait deux fentes (dans ce cas il n'y a pas de couture)

 

Si le cœur vous en dit vous pouvez faire un dessin en repoussage ou mettre vos initiales avec des lettres à frapper ou encore les peindre

 



Voilà toutes les pièces sont prêtes à être assemblées. Il ne reste plus qu'à coudre, la partie la plus délicate car le travail doit être soigné.

 

 

 

Une autre méthode consiste à mouiller le cuir pour mettre en forme la partie supérieure. Prendre le gabarit (à défaut on peut prendre l'objet à mouler et le recouvrir de papier film). Il faut bien l'isoler car on va mouiller le cuir pour le former.

 

On passe le cuir sous l'eau et on l'applique sur le gabarit, on lisse tout autour pour qu'il épouse la forme du gabarit (attention aux coups d'ongles ou autres, les marques risquent d'abîmer le cuir.

 

 

Quand le cuir épouse bien la forme du portable, il ne reste plus qu'à le laisser sécher et le lendemain, assembler les deux parties en traçant une ligne de couture le long de la pliure et enfin découper l'excédent de cuir.

Voilà pour la "théorie", la prochaine fois je vous montre l'élaboration pratique de cet étui

 

Publié par Françoise à 13:17pm
Avec les catégories : #TRAVAIL DU CUIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

magsam 13/07/2008 13:48

Coucou comment va tu? tu as prevu quelque chose pour le 14 juillet? Lol pour les coquilles non c'est la famille ou des voisins qui me les donne ou alors je force mon cheri a en manger mdr parce que je ne mange pas de viande ni de poisson ni de fruit de mer que des légumes ou des gateaux je parcour encore tes créa c'est vraiment magnifique le sac avec l'aigle et d'une grande beauté enfin non j'apprecie tout en faite tu as un grand talent.Je te fais de gros bisous

cerisette 13/07/2008 11:15

il faudrait que j'essaie , moi je le perds souvent aussi
bisous
cerisette

patsy 08/07/2008 22:17

le cuir doit etre une matière assez difficile à travailler de part sa rigidité me semble t'il : mais je vois dans ton récent blog que tu le travailles merveilleusement bien
bravo

magsam 08/07/2008 12:10

Sa a pas l'air facile dis moi.Tu met combien de temps a peu pres ?j'adore les gens passionnés je te dis encore bravo j'espere voir vite le resultat c'est tellement passionnant le travail d'artiste.Je te souhaite un bon mardi gros bisous