Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
L'Atelier cuir de Françoise

L'Atelier cuir de Françoise

REALISATION D'ARTICLES EN CUIR - BOURRELERIE - MAROQUINERIE

30 Juillet 2008

14 - mercerie - inauguration

 Vous êtes tous invités à venir visiter la nouvelle boutique, la mercerie “Tendresse” qui vient juste de terminer ses travaux.

 


Avant d'ouvrir ses portes, quelques nouveaux éléments ont été rajoutés
comme les bavoirs qui ne me plaisaient pas.
Je les ai fait avec des chiffonnettes de ménage et les motifs ont été découpés dans un catalogue de canevas.




Les petits chaussons dans le  panier sont également faits dans la même matière

 










Le mannequin a aussi été modifié. J'ai récupéré une petite poupée, je lui ai retiré, la tête, les bras et les jambes et j'ai collé des clous de décoration pour boucher les trous

 








Le meuble pour ranger les tissus a été fabriqué avec du carton plume et des alumettes plates pour les grands tiroirs. Les poignées sont des cavaliers d'agrageuse peints en dorés.








Quant aux petits tiroirs sur le côté, seul le premier s'ouvre vraiment






 





Sur le dessus du meuble j'ai disposé les livres de broderie et canevas et j'ai ajouté une plante dont les feuilles ont été découpées dans un grande feuille de fleurs artificielles. Un coup de bombe de vernis et voilà une plante bien brillante (pas besoin de l'arroser).

 






La table de couturière a été faite avec deux couvercles de bocaux collés avec un tube de stylo bille et la même feutrine pour le dessus de table que pour les bavoirs.






 

L'enseigne extérieure a été faite avec un petit morceau de bois rond, auquel j'ai ajouté deux jetons en plastic, et j'ai enroulé du fil d'étain tout autour et le fer forgé a été réalisé avec du fil de cuivre soudé avec du fil d'étain. Le tout peint en noir

 






Le petit carillon de porte est fait avec du fil à souder en étain avec une petite perle au bout, le tout passe par les trous d'un bouton blanc ordinaire passé à la peinture chromée en bombe

 






Pour la devanture, je me suis inspirée de la vraie devanture de ma mercerie et du nom de celle-ci.




Et puis, il fallait bien mettre l'électricité à l'intérieur, une petite douille au plafond avec une pile derrière la boutique



 

Enfin le toit a été confectionné avec des abaisse-langues (je ne sais plus où je les ai eus mais çà fait un bon moment que je les ai). Ils ont ensuite été peints et vernis.



Voilà le travail est terminé
 
















Bon il ne me reste plus qu'à attendre vos nombreuses visites pour l'inauguration et surtout n'hésitez-pas à laisser vos commentaires.








N'oubliez-pas votre paquet.....

Publié par Françoise à 02:08am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #VITRINES MINIATURES

24 Juillet 2008

13 - joyeux anniversaire

Et oui. Mon blog a aujourd'hui 1 mois. Il est encore tout petit, mais il va grandir vite, Je remercie tous les blogeurs et autres qui viennent  le voir et contribuent à sa croissance, il apprécie beaucoup de recevoir vos commentaires.

En plus c'est son 13ème article !

A bientôt pour la suite

Au fait, hier, j'ai commencé une nouvelle activité la VANNERIE, c'est super sympa, je  vais y aller tous les mercredi après-midi. Je vais créer une nouvelle rubrique VANNERIE, où vous verrez mes progrès et mes réalisations (nombreuses je l'espère)

Publié par Françoise à 09:25am - Voir le commentaire ()

24 Juillet 2008

12 - mercerie (quelques accessoires)

 

Et voilà, quelques articles supplémentaires à ajouter dans l'inventaire de la boutique



Le nécessaire de couture avec son dé (un petit bout de ressort de stylo à bille), ses bobines de fil (faites avec 2 rivets emboités), un mètre qui mesure 5 mm de haut (les chiffres ont été tapés avec une police n° 6), le bracelet de couturière pour les épingles

 

 




On pourra également y trouver tout un assortiment de boutons réalisés avec des petites perles pour les petits modèles et des sequins pour les gros boutons

 

 





Quelques articles pour bébé, des chaussettes, un oreiller tout doux des bavoirs et des couettes mais pour l'instant elles sont rangées sur les étagères du meuble à laine.


 

 

 

 

 

 

 

 







Pour continuer dans la couture, un manequin attend dans son coin avec sa robe aux mille facettes, pendant que la robe bleue est suspendue sur son cintre

 

 




Bientôt l'ouverture de la mini mercerie 

Publié par Françoise à 00:24am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #VITRINES MINIATURES

19 Juillet 2008

11 - mercerie (suite)

 



Les pelotes de laine ont enfin trouvé leur place dans ces petits casiers de présentation.



Ce meuble (18 cm de hauteur et 12 cm de large), a été confectionné avec de l'isorel et des brochettes en bois pour les séparations

 

 

 

 

 

 

 

 






Les rubans multicolores s'alignent sur leur dévidoirs et attendent les futures clientes.

 

Chaque rouleau a été fait avec deux rondelles de plomberie (Ø 25 mm) peintes et collées sur un morceau de bois rond. Les rubans ont été récupérés soit sur des bouts de dentelles, des morceaux de rubans, du ruban à cadeaux agrémenté de quelques dessins ou touches de couleurs, même avec du carton dédoublé.

 

 

 







Côté bibliothèque, j'ai puisé dans ma propre documentation.

 

J'ai scanné mes livres, puis je les ai tiré sur du papier photo brillant (dimensions du livre 4,5 cm x 3 cm)

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les couturières, un choix de tissus de diverses couleurs avec ses coupons miniatures (6 cm x 2,5 cmm) et les ciseaux indispensables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour les fans de canevas, points de croix ou broderie, quelques modèles à réaliser. Les écheveaux ont été confectionnés avec un trombonne et ne mesurent que 2,5 cm de long

 

 





La confection de cette vitrine a été réalisée grâce aux idées et conseils puisés dans le livre "Miniatures Passion" de Marie Hélène Deguilhem
.

Je vous attends pour la suite, j'ai encore plein de choses à faire et les idées me viennent au fur et à mesure, mais vous pouvez me suggérer vos idées et me dire ce que vous en pensez. A très bientôt

Publié par Françoise à 00:19am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #VITRINES MINIATURES

17 Juillet 2008

10 - mercerie

 

Je vous présente mon dernier projet : tricot et pelotes de laine.

 

En fait, je suis en train de commencer une nouvelle vitrine  représentant une boutique de laine, mercerie. Ma dernière  remonte déjà à 10 ans et j'ai eu envie de me replonger dans le monde des miniatures. 

J'ai donc préparé des pelotes  de laine (32 au total) qui seront installées sur les étagères de ma petite boutique. Elles ne mesurent que 3 cm de haut.

 

 

J'ai également commencé un petit pull en laine rose, avec des aiguilles n° ???

En fait j'ai pris des aiguilles à coudre le cuir, à bout arrondi. J'ai ajouté une perle au bout et j'ai teinté l'aiguille en vert sur les 3/4 de leur longueur. Elles sont parfaites pour tricoter si ce n'est leurs dimensions (6 cm de long). Il ne faut surtout pas laisser échapper les mailles.

 






















à bientôt pour la suite.

Publié par Françoise à 01:09am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #VITRINES MINIATURES

16 Juillet 2008

9 - Ma petite écurie

  

 

 

J'ai commencé par fabriquer les murs, le sol et le toit. Ce dernier a été réalisé avec des bâtonnets d'esquimaux, (et oui, il a fallu en manger pas mal) peints en rouge

 

 

 

 

 



Dans le fond, j'ai ouvert une porte et coller une carte postale représentant un chemin qui part dans la forêt.

 

 




Les selles sont en cuir

 

 

 

 

 





Les portes des boxes sont en bois, les charnières en cuir

 

Les grilles en fer forgé, sont réalisées avec des attaches pour boules de Noël

 

 

 

 


Dans la boîte de pansage, on peut trouver un petit cure-pied fait avec un bout de fil de fer de clôture plastifié, des bandes de repos roulées, une petite cravache, une brosse faite avec un bout de brosse à dents

 

 

 

 


Sur la droite un petit tréteau réalisé en allumettes et cure-dents. Sur le dessus, un tapis de selle en tissus et une selle en cuir

 

 

 

 



Sur l'étagère du côté, les coupes ont été faites avec des plombs de pêche

 

 

 

 



Je regrette la qualité des photos, mais cette maquette a été réalisée en 1998, et je n'ai plus qu'une photo papier, que j'ai scannée.

Publié par Françoise à 09:14am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #VITRINES MINIATURES

16 Juillet 2008

8 - j'ai perdu mon portable (fin)


A présent que le cuir est sec, on va teindre les deux parties de l'étui.. C'est plus facile de les teindre lorsqu'ils sont à plat. Çà sèche très vite
.





Ensuite je pose le bouton pression, pour la fermeture de l'étui. Comme mon cuir est très fin (1 mm d'épaisseur) j'ai utilisé des pressions que l'on trouve dans les grandes surfaces (pour anorak par exemple).







Je vais marquer ma ligne de couture avec une griffe à frapper, il existe aussi des griffes à roulettes.








A l'aide d'un compas à pointes sèches, je trace un filet (ligne gravée dans le cuir en décoration) sur la partie supérieure de mon étui



 




Il ne reste plus qu'à coudre avec 2 aiguilles (une à chaque bout du fil) qui vont se croiser dans chaque trou percé avec l'alène.


 




Quand la couture est terminée, on recoupe les bords de l'étui et avec un pinceau, on passe de la teinture sur la tranche tout autour de l'objet.





Pour parfaire le travail, je vais frotter la tranche avec un outil maison, un bon vieux nonos sur lequel j'ai fait une encore encoche. En frottant le bord de mon cuir, celui-ci va s'échauffer et se lustrer










Et voilà le travail est terminé, j'ai enfin mon étui de portable, il ne me manque plus qu'une ceinture pour l'accrocher....


J'espère que vous avez aimé la visite, à bientôt......

Publié par Françoise à 00:14am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #TRAVAIL DU CUIR

14 Juillet 2008

7 - j'ai perdu mon portable - suite

 

Ca y est, c'est parti, je commence mon étui.

Dans un premier temps, le choix du motif :

j'ai choisi ce dessin celtique, car j'ai dans l'idée de changer de technique  et d'ajourer mon cuir au lieu de le repousser.

Le dessin fait 4cm x 4cm (d'où la difficulté de découpe).

 

 




J'ai pris du collet naturel d'1 mm d'épaisseur pour sa finesse. Je reporte avec un stylet le motif de mon dessin sur le cuir.






Ensuite je commence à inciser le cuir. Il me faudra une bonne heure de travail délicat pour dégager toutes les parties à enlever et arriver à ce premier résultat. Ce n'est que le début car il faudra affiner les découpes plus tard.

 






Après, il faut mouiller le cuir pour le mettre en forme autour du portable. A ce stade, la peau est molle et peut s'étirer, il suffit de la laisser sécher plusieurs heures (tout dépend de l'épaisseur du cuir), elle deviendra rigide et gardera sa forme.



La suite donc à demain.

 

 

Publié par Françoise à 02:05am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #TRAVAIL DU CUIR

12 Juillet 2008

6 - Panique ; j'ai perdu mon portable

Ouf, je l'ai retrouvé. Je l'avais mis dans ma poche et en conduisant il avait glissé sur le côté du siège. C'est décidé, je vais me faire un étui en cuir.

Si l'élaboration de cet étui vous intéresse, suivez-moi, je vais vous montrer le chemin.

Dans un premier temps, il faut faire un gabarit en bois (genre liteau, aux dimensions du téléphone ; le mien fait 9,5 cm de haut, 4,5 cm de large et 2 cm d'épaisseur.

 
Je coupe 4 bandes de cuir aux dimensions du plan (un pour l'arrière, un second pour le devant et deux pour les côtés). Il ne faut pas oublier de prendre en compte la marge pour les coutures (tout dépend de l'épaisseur du cuir) et l'ajouter aux mesures finales de l'étui.

 

 

 

Puis on coupe le cuir a la forme voulue : arrondi des angles, encoche pour attraper l'appareil, pose des boutons pression.

 

 


Pour accrocher l'étui à la ceinture soit, on fait une patte qui sera cousue sur l'arrière soit on fait deux fentes (dans ce cas il n'y a pas de couture)

 

Si le cœur vous en dit vous pouvez faire un dessin en repoussage ou mettre vos initiales avec des lettres à frapper ou encore les peindre

 



Voilà toutes les pièces sont prêtes à être assemblées. Il ne reste plus qu'à coudre, la partie la plus délicate car le travail doit être soigné.

 

 

 

Une autre méthode consiste à mouiller le cuir pour mettre en forme la partie supérieure. Prendre le gabarit (à défaut on peut prendre l'objet à mouler et le recouvrir de papier film). Il faut bien l'isoler car on va mouiller le cuir pour le former.

 

On passe le cuir sous l'eau et on l'applique sur le gabarit, on lisse tout autour pour qu'il épouse la forme du gabarit (attention aux coups d'ongles ou autres, les marques risquent d'abîmer le cuir.

 

 

Quand le cuir épouse bien la forme du portable, il ne reste plus qu'à le laisser sécher et le lendemain, assembler les deux parties en traçant une ligne de couture le long de la pliure et enfin découper l'excédent de cuir.

Voilà pour la "théorie", la prochaine fois je vous montre l'élaboration pratique de cet étui

 

Publié par Françoise à 13:17pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #TRAVAIL DU CUIR

6 Juillet 2008

5 - Vitrine miniature - Ma maison de sorcière

Ma première vitrine, la maison de sorcière, je l'ai faite pour une amie qui adore les sorcières (poupée, Halloween...)




Pour la boîte de la vitrine, j'ai pris un cadre (30x24 cm), j'ai conservé le fond et j'ai ajouté les 4 côtés (15 cm) pour faire l'intérieur de ma maison. J'ai utilisé ce genre d'"isorel", ces plaques rigides que l'on trouve dans les grandes surfaces sous les packs d'eau (pas ceux en plastique).  

 

J'ai recouvert les murs avec des « dalles de plafonds » avec un motif très leger (imitation crépi), sur lesquelles j'ai passé une dilution d'eau avec de la peinture jaune pour obtenir un effet jauni par le temps.

 

J'ai pratiqué une ouverture sur le côté pour faire la porte, j'ai collé à l'extérieur une photo de paysage, et j'ai ajouté la porte entreouverte ; la lanterne est faite avec des allumettes et la bougie avec un cure dents peint en blanc, que j'ai percé, puis j'ai enfoncé un petit bout de ficelle (à rôti) pour faire la mèche.

 

Pour le sol j'ai collé une feuille de papier de verre pour avoir un côté sableux

 

Le dessus de la table est fait avec un morceau de cagette et les pieds avec des tourillons (chevilles en bois), le tout est passé au brou de noix pour la teinture. La chaise a été découpée dans une boîte à fromage, recouverte de cuir.

Sous la table le panier a été tressé avec de la ficelle de cuisine, des cure-dents pour les montants et le socle avec le fond d'une boîte à fromage ; les champignons sont en pâte à modeler et peints, le tout vernis avec du vernis à ongles transparent.

 Sur la table, la balance est fixée sur une armature en bois et les plateaux sont des petites « coupelles » (je ne me souviens plus du nom) que l'on trouve sous les sacs pour les protéger du sol ; de vieilles chaînes cassées (bijoux) suspendent le tout. La lampe à pétrole est faite avec deux oeillets de bâche collés tête bèche et le verre est fait avec le bout d'une ampoule pharmaceutique à scier (genre ampoule injectable), j'ai évidemment ajouté une mèche à l'intérieur, détail oblige. La boule de cristal est tout simplement une bille de verre.

 

 

Les étagères : sur la première, j'ai pris du cuir fin, je l'ai plié en deux et découpé à la taille d'un livre et teint de différentes couleurs. Sur la tranche, quelques traits de couleur doré et le tour est joué. 

 

Sur la deuxième étagère, les fioles sont faites avec des plombs de pêche auxquels j'ai collé un petit bout de fil electrique (très fin) pour faire l'anse.

Les petits bocaux derrière sont simplement des échantillons de parfums. On ne le voit pas sur la photo, mais à l'intérieur de l'un d'eux, j'ai ajouté un minuscule serpent en pâte à modeler.

 

Le lustre : sur un fond de boîte à fromage (et oui il faut en manger pour avoir du matériel, mais çà ne fait rien, j'adore çà) j'ai découpé le bois pour qu'il ne reste qu'une roue de chariot, j'ai cerclé la roue avec du papier alu et j'ai ajouté mes bougies (vous savez comment les faire maintenant), je les ai même allumées, leur vie n'a duré que quelques secondes mais elles ont fonctionné. Toujours avec des morceaux de vieilles chaînes j'ai fait la suspension, j'ai même poussé le vice à faire une poulie qui fonctionne pour descendre le lustre, çà ne sert à rien puisque la vitrine n'est pas faite pour cela mais tant pis.

 

 

La cheminée c'est un gros travail. J'ai commencé par faire les montants et la base en plâtre coulé dans un petit récipient rectangulaire, recouvert de papier film (plus facile pour le démoulage). Pour la base j'ai laissé une ouverture pour la grille. J'ai ensuite gravé le plâtre pour que ca ressemble à un mur en pierres. La poutre est faite avec du bois de récupération.

 

Une fois tous les éléments montés, j'ai passé de la suie avec un bouchon noirci à la flamme et j'ai collé au fond un morceau de courronne de galettes des rois (brillante avec des reflets dorés). Sur le socle j'ai fait une grille avec des trombonnes et en dessous un petit tiroir que l'on peut ouvrir par derrière pour mettre un petit cone d'encens. La fumée s'échappe par la cheminée et sort sur le toit (en chaume) Hélas je n'ai plus de photo de l'extérieur. Sur le côté de la cheminée j'ai accroché une casserole faite avec un bouchon en plastique auquel j'ai ajouté un manche, le tout peint en noir. De l'autre côté un petit tas de bois.

 

Le lutrin est fait avec des épingles à cheveux et le grimoire avec du cuir fin et des feuilles de papier jaunies avec du thé.

 

 

 

La cage à oiseau est faite avec des épingles à cheveux plantées dans un socle en carton épais et l'oiseau (récupéré sur une boîte de dragées) est posé sur son perchoir en cure-dents fixé en travers de la cage



 

 le coffre est réalisé avec du bois de cagette à légumes, les fermoirs sont en cuir avec des têtes d'épingles (pour les clous) qui traversent la bande de cuir, puis coupées derrièr. Le tonneau est fait avec des lamelles de bois (boîte à fromage par exemple) fixées par deux élastiques peints en argent pour le cerclage .

 

La chouette est un moulage d'un porte-clés que je possédais et la citrouille est en pâte à modeler.

 

Voilà j'espère que ce petit tour dans ma chaumière vous a plu, elle a été réalisée au fil de mes idées, sans plan préalable et sans mesure. En fait j'ai adapté l'ensemble par rapport aux objets que j'utilisais pour confectionner mes articles ; la réalisation de cette vitrine a duré plus de trois semaines.

 

 

 

 

 

Publié par Françoise à 08:46am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #VITRINES MINIATURES